A vos plumes…

Bonjour à tous les Costotes et Costos,

j’espère que vous avez toutes et tous bien récupérés de ce week-end à Bellevaux… mais maintenant il va falloir raconter tout ça !! Vos joies, vos peines, vos douleurs, vos anecdotes (n’est ce pas Toph)…mais surtout vos belles performances, votre courage à toutes et tous et vos podiums !! Car il en fallait du courage à nos Costotes et Costos pour affronter cette journée du 9 juin ! Avec en bouquet final une pluie de podium… Mais je laisse à chacun le soin de s’exprimer !!

Pour ma part je vous félicite toutes et tous du courage que vous avez eu, de votre détermination même dans la douleur, vous n’avez rien lâché, je suis fier de vous, vous m’avez ému.. !!

Quel beau team, quelle ambiance…. n’est ce pas mon Pat ??

Merci Momo pour nous avoir proposé de résider dans le chalet Aroeven, c’était top !

Bises à tous et restez forts !!

 

Pat Z

Vous aimerez aussi...

14 réponses

  1. Xav dit :

    J’ouvre le bal, ça va aller vite vu que je n’étais pas là…
    Tout d’abord bravo à tous pour avoir affronté une si belle météo, j’ai suivi avec envie vos performances …vous êtes tous des tueurs. Rien à ajouter…
    Des bisous 😛 😛 😛

  2. Agecanonichou dit :

    Tout pareil que Xa….hâte de vous lire et bravo à tous , vu les conditions vous êtes d’autant plus méritants d’être allé au bout.
    Z’êtes forts les copains, bravo et bisous

  3. Ti Manu dit :

    Coucou le Costos,
    Pour commencer un grand merci à Mo de nous avoir proposer ce site la colo qui est, faut le dire, TIP TOP, à voir pour réserver un week end sans compète et passer du bon temps 😎 🙄 😉 ….et ensuite je tenais à féliciter les Costos que je n’ai pas eu le temps de voir à l’arrivée…Seb, Gigi et Mat, et notre couple Crostos… un grand respect pour votre performance et votre ténacité cela force l’admiration…punaise avec ce terrain vous avez vraiment assuré, avec en prime les Coursières dans les pattes pour Gigi et Mat…Denis et Cess.
    Pour ma part j’ai passé un excellent weekend, un peu raccourci (y’a des priorités dans la vie) mais bon tout de même en votre compagnie les costos et très bon moment autour du lac avec la fine équipe en train de sonner les cloches…In nomine patri… Cela faisait 1 an et demi que je n’avais pas pris de dossard, depuis les Templiers 2017…et bien pour une reprise, je suis tout de même satisfait, peu mieux faire mais content 😛 😀 . Petite distance pour un bon dénivelé 13kms/900m+ ça va piquer !!! On quitte la colo avec Toph et Mo et Marion, en mode light et zen, léger échauffement et voilà l’heure du départ qui approche…j’ai perdu Mo et Toph, à non il est là, je le vois quitter l’air de départ et se diriger vers la salle des fêtes….?????? et Mo est là dans le sas de départ mais à l’arrière, je lui dis de venir me rejoindre aux avants postes, on sera moins gêner sur les premiers kilos, il pleut….bing départ pil poil à l’heure…c’est parti, petite partie roulante en descente et hop on tape à droite ça commence à grimper…et en haut de cette première tite bosse à la relance qui nous passe ??? Je te e donne en mille Émile, notre Toph…MDR….il nous racontera son aventure à l’arrivée, bref….ça grimpe….j’ai Mo dans le viseur avec sa casquette orange fluo…je ne m’enflamme pas, il faut que cela chauffe et après 35/40′ cela commence à dérouler je me sens bien, je double pas mal de monde, mais dès que cela monte je suis encore un peu juste, après 1h on attaque la descente…et là je me sens bien je descend ça envoi même un peu…enfin j’dis ça j’dis rien….je me fais et prend du plaisir…ouahou..mais gaffe ça glisse, la pluie redouble d’intensité !! mais je reste concentré, on est en bas de la descente on entend le speaker avec un collègue qui me demande à combien de kilos on est de l’arrivée…je pense 2 kilos, mais on risque de regrimper, partie de route et là on allonge et cela tape à gauche, mais là c’est pas la même je paye cash mes élans dans la descente mais il reste environ 20′ de course, la dernière bosse se passe bien personne ne revient sur moi et dans la descente je double même 2/3 coureurs petit pont dernière bosse je lâche pas l’affaire et je passe la ligne en 1h37′ en 62ème position, Toph et Mo sont encore dans le SAS d’arrivée et même Alexis ( qui est déjà arrivé du 36kms et fais une super performance, on change pas les bonnes habitudes, c’est top et en plus il est frais comme un gardon ), bref cela veut dire que je me suis pas mal débrouillé pour une rerpise…c’est cool…je suis content, tout le monde est là Nath, Elo….allez fini de jouer, c’est l’heure de la douche et l’apéro en attendant les copains qu’on suit sur le live….
    Voilà les copains cela faisait bien longtemps que je n’avais pas fais de compte rendu, ça fait du bien….
    Hasta la vista, à très vite pour de nouvelles aventures….merci à tous, et surtout changer rien….

  4. phenix dit :

    ….pour moi enfin l’occasion de raconter un périple de trail, c’est quand même devenu rare!
    Avec ma chérie nous avions pris la décision de courir le 67 mais à deux, en amoureux mais un peu séparés quand même. La course chacun son tour.
    J’ai pris le départ avec de grosses ambitions, arriver à bon port, passer le relais à Laille sans être trop blessé ou clopin clopant. Le départ fut très cool et pour une fois je ne me laissais pas griser par la « vitesse », je me retrouvais bien loin et ma fois c’est assez confortable sauf lors des première ascensions et des premiers bouchons ou ralentissements. Je n’ai pas pu m’empêcher alors de courir au dessus de mon niveau et je revenais alors avec un certain plaisir sur des têtes connues…d’abord mon bof, Lolo, puis je le lâchais imperturbablement pour ensuite fondre sur l’infortuné Gigi..qui m’avait rattrapé au préalable! Ce fut ensuite le tour de Cess qui ne me vit pas passer (j’allais trop vite!) puis Denis avec qui j’eus le plaisir de faire un bon bout d’ascension de la première difficulté..en plus il a essayé de me déstabiliser en entamant une discussion (il est de plus en plus bavard celui-là) :-)… arrivé en haut plutôt facile je me rendis compte du magnifique panorama malgré le temps un peu gris! Et là ce fut le drame! Il fallait redescendre (c’est un peu le but du trail, tu montes puis tu descends puis tu montes…) mais y’avait pas de chemin et y’avait pas de sol sous mes pieds! Gloups! Puis il y eut plein de gens qui me dirent « à droite, à gauche, pardoooooon, attention..) bref un calvaire sans nom !
    Dans la prairie je pus refaire un bout de chemin avec Gigi et Cécile et puis un bout de la montée suivante (sous le feu des selfies de Gigi très facile..à ce moment là)! La suite, montées plutôt bien mais très difficiles, bourrasques de vent et pluie de plus en plus forte, bénévoles partout pour voir nos dossards même dans les endroits les plus fous, puis descentes toujours aussi maîtrisées :-)…belle galère et belles gamelles.
    Je réussis à amener le relais à ma chérie en étant très inquiet pour elle tellement le pluie et donc la boue devenaient des éléments d’un plaisir incertain et d’un risque certain.
    Un verre d’orangina, un convoyage au chalet (magnifique de notre hôte Mo) et hop retour sur la cours en voiture cette fois pour essayer de suivre ma chérie, mes amis costos, ceux que j’avais déjà vu et les deux flèches que je n’avais pas encore aperçus…pour le reste de notre relais Laille a la parole.

    merci à tous pour votre belle présence et pour votre soutien (Céline, Batiste et Poloche ont été adorables et m’ont aidé à ne pas avoir envie de mettre le clignotant.

  5. Jess dit :

    Bon ben Tout pareil que Xa et Agecanonichou…
    Il y a des jours comme ça où on a juste envie d’être un peu dingue et quitte a être sous la pluie et dans le froid, juste l’envie de partager un moment avec vous !
    Que dire de plus, bravo et à très très vite
    Ne changez rien, je vous adore trop 😳 😉

  6. Joce dit :

    Pour la première fois je me lance dans un récit et pour cause je ne suis parmi vous que depuis janvier de cette année. Cela faisait 6 ans que je n’avais pas l’accrocher un dossard sur un maillot très fière de l’avoir fait sur celui du team.
    36 km 2500 m D+ : je suis dans le doute mais tellement dans l’envie et puis bidou va m’accompagner. Départ sous la pluie : 7 km 700 m de dénivelé avalés , puis descente jusqu’au premier ravito : 11 km. Nous retrouvons Isa je ne m’arrête pas je suis bien. Avec Isa nous nous imprégnant de ses beaux paysages malgré ce foutu temps. Deuxième ravito : 21,5 km 1700 m : je suis toujours bien et je me dis « maintenant jusqu’au bout. » Bidou veille au grain .Nous repartons tous les trois aie aiela grimpette à travers bois puis nous arrivons au milieu de pâturages on grimpe toujours la pluie devient glaciale avec le vent et là gros coup de mou. Isa grain de bien et tu me dis « je ne m’inquiète pas tu vas me rattraper dans la descente ». Oui les descentes mon point fort je les aime mais là c’est pas gagné elles sont boueuse glissantes voir dangereuses. Bidou me fait une belle frayeur 5 km avant l’arrivée en se laissant emporter par la vitesse sous un tire-fesses. Heureusement plus de peur que de mal. Enfin nous entendons l’animateur, l’arrivée n’est pas loin chic chic bientôt la fin encore une petite boucle dans bellevaux et là voilà cette ligne d’arrivée.6h54 Dom est là ça fait du bien je suis émue je tombe dans les bras de mon doudou-bidou : il est fier de m’avoir emmené jusqu au bout. Ce jour là le maillot du team a brillé a maintes reprises. Bravo à toutes et tous et un grand merci à Momo pour sa disponibilite

  7. Joce dit :

    Il faut lire : Isa grimpe bien vive l’écriture automatique

  8. Seb dit :

    Il est 3 h du mat, le réveille sonne et c ‘ est déjà l ‘ heure de se lever après une courte nuit,ça pique un peu .
    Nous voilà réunis au petit déjeuner une partie du team pour la bonne cause ,prendre le départ du 67 km et ouvrir le bal.
    Dans une ambiance assez calme, faut bien les autres costos font encore dodo nous prenons des forces avec chacun sa potion magique pour affronter cette épreuve mais quel bonheur de partager ce moment à plusieurs.
    A l’ heure de partir prendre le départ, ma p’tite famille est là, mon fils est déjà debout pour nous encourager, en le voyant je sens en moi l’ adrénaline qui est en moi et ne pas décevoir je devrai être finisher.
    Bellevaux 5 h , les frontales s’illuminent et c ‘ est parti dans un rythme assez soutenu , je pars dans les 25 premiers, peut être trop rapide…ne voulant pas être bloqué en début de course dans la 1 ere montee, il fait doux, arrivée à très le saix , première bosse le soleil se lève avec une super vue sur le leman, Manu me passera à ce moment avec une légèreté totale à la descente ( comme il sait le faire à l’entraînement )impossible de le suivre , il disparaîtra au fil du temps , j’ essaye de remettre du rythme pour le rattraper chose faite au 15 e km ( après la perte de sa basket)mais je sens que les jambes ne sont pas au beau fixe, notre rencontre sera qu’éphémère , je ne peux continuer la ballade avec lui , tant il gère bien sa course , je dois baisser l’ intensité si je veux finir dans de bonnes conditions et qu’elle condition le soleil timide laissera place à la pluie et au vent, rapidement le tee shirt du team sera recouvert d’ un anorak pour me protéger, il fait froid surtout quand on monte en altitude ,dès que je suis au point haut , j ai qu’ une hâte redescendre en altitude basse pour avoir plus chaud.
    Au fil du temps, des kms le corps fatigue , je sens au 30 e que je suis déjà dans le dur, je ralentis , à chaque fois qu ‘ un coureur me passe je regarde si c’ est pas Denis le sachant derrière moi ,je me dit que je vais essayer de faire un bout avec lui comme on avais fait quand on était arrivé ensemble au Marathon du Mt blanc , rapidement il me rattrapera baissant son volume , il courre un moment dernière moi, en vain je sens que je vais le ralentir, je lui dit passe , bonne route , même si j aurais aimé faire plus avec lui mais pas aujourd’hui, c’est dur dur…je verrai Dom aussi sur le 37 qui me redonnera un cout de fouet, plus tard ce sera Cécile également qui file vers le podium féminin.Heureusement j aurai mes supporters à plusieurs reprise que je remercie les deux pats , poloche, ma femme et mon fiston qui a fais des km pour me récupérer dans les sentiers, et encourager les copains du team , il était au taquet,dans ma tête je me dit tu mettras plus de temps mais tu seras finisher , dernier ravito c ‘est dur plus de 9 h de course, la pluie.. j ai mal au genou en descente , Lydie me passera à ce moment, on echange quelques mots filant avec une bonne dynamique pour le relais mixte de la victoire.
    Je reprends des forces auprès de Céline, Pauline et Mathis et je repars c’est bientôt la fin plus que 10 km, quelque km plus loin avant la dernière remontée j entends hurler  » aller Seb  » c’est la voix du coach ça fais un bien fou, je suis heureux de les revoir, ça me redonne de l’ énergie, je finirai par cette dernière bosse interminable et la descente impraticable ,ultra glissante avec les sangliers passer avant , je tombe 1, 2 ,3fois en espérant pas me faire mal.
    A 2 km de l arrivée j entends « allez papa « j en ai encore des frissons, il est venu jusque là, je repars , je lacherai plus rien ne laissant pas les 2 coureurs à mes talons me passer , dernière petite bosse, j ,entends la foule, l ‘arche est là , c’est terminé le Brevon,en 11 h 21, je serre mon fils dans mes bras et je savoure cette arrivée tellement j ‘en ai chier..je me rappellerai de ce trail mais surtout des super moments que j ai passé avec le team ce we, j ai adoré ainsi que ma famille , je tenais à vous dire que suis heureux de faire partie de votre équipe depuis Novembre, à refaire la loc du chalet en course ou en » off « Merci à Momo bien sûr pour le chalet, l’ organisation et bravo à toute la Team pour vos perfs, vos podiums , vous êtes trop forts .
    A bientôt bisous
    Seb

  9. Seb dit :

    J ai oublié de préciser j ai fais les 2 derniers kms avec mon loulou côte à côte, même s’il courrait plus vite que moi… c’ était trop bon!!

  10. Manu dit Alex dit :

    Pour ma part j’étais au départ du 67 pour préparer au mieux le Verbier qui arrive vite, avec quelques doutes, les tendinites et le trail de la chouette terminé dans la difficulté.. Mais heureusement un mois de prépa (concocter par PAT) après, le moral est bon et les sensations aussi.
    Réveil à 3h10 (10 minutes c’est important 😀 ), après un bon dodo !! 2h après c’est le départ, j’essaie de partir raisonnablement pas trop vite :mrgreen: , pour bien gérer cette course. Contrôle du rythme cardiaque fréquent dans la 1ére montée, je vois Seb bien devant moi et profites du superbe levée de soleil, rester cool. Puis arrive la 1ère descente, euh très raide au début, mais faut pas déconner j’aime ça !! Alors on se relâche au maximum, on se fait confiance et c’est partie !!! Je croise Seb rapidement et je l’encourage au passage, en me disant qu’il me rattraperait plus tard, au profit d’un plat ou d’une montée, il a l’air bien aussi. Passage au 1er ravito rapide, ou ça fait plaisir de voir Céline et Mathis. Je repars toujours calme et tranquille, se laisser doubler, l’objectif n’est pas là.. Mais dans un sentier un peu gras, j’effectue un jolie saut de cabri par-dessus un ruisseau, réception dans la gouillasse bien profonde, du coup j’y laisse ma belle Salming toute neuve… résultat chaussette et mains pleines de boue, ça j’aime vraiment pas…. Seb me rattrape à ce moment la du coup j’oublie vite et on recommence à monter ensemble, avec l’arrivée de la pluie… snif déjà !! On fait un bout de chemin ensemble, mais je vois que Seb n’a pas le même rythme que moi, je l’encourage et échange avec lui, mais m’éloigne petit à petit. Le passage au col est très ventée et froid, mais je vais bien, du coup la descente et rapide jusqu’au 2e ravito. Et après la descente et ben ça remonte… 😆 la 3e montée ça devient plus difficile, les ischios tirent un peu et je me fais doubler par les 1ers du 36, dont un fameux Alexis… qui m’encourage au passage, très sympa de sa part, mais les voir à cette allure ça n’aide pas vraiment mon moral en berne à ce moment-là. Heureusement ça va toujours bien dans les descentes et le ravito du 37e arrive vite, avec tout le monde de présent, dont Ma Famille (Ca c’est un Boost de fou !!!) et Pat Z prend soin de moi aux petits oignons et me rassure !!! MERCI PAT
    C’est reparti pour une montée droit dans l’pentu sous les sapins, met tout droit, sans chemin, ils sont fous ici !!!! Toujours un peu dans l’dur durant cette ascension, je perds quelques places, mais je continue à avancer calmement et toujours bien dans la descente suivante. 4e ravito, je me pleins un peu de la pluie auprès des bénévoles (fallait que je le dise quand même que j’en avais marre de cette pluie) et je repars avec le sourire quand même. Et là surprise un peu de plat et je retrouve des bonnes jambes, du coup je reviens sur un coureur. Puis la montée la plus folle arrive, un mur de 700 de D+, mais les jambes sont belles et bien revenues, C’est top ça !! Puis une très belle descente ou je peux envoyer. J’arrive au dernier ravito ou c’est très cool de voir Poloche, Céline et Mathis, de bons encouragements et des nouvelles des autres ça fait du bien. Je continue la descente sur un bon rythme et je me fais klaxonner par un automobiliste, Salut Pat !!! Pas l’temps de m’arrêter ça descend !! Mais ton smile et tes grands gestes m’encouragent !! Fin de la descente je rattrape un Suisse, je vois Pat Z et Alexis à nouveau, ils m’encouragent pour la dernière montée. J’y vais avec mon Suisse et sa fille venue l’accompagner, sympa d’autant qu’au file de la conversation, je m’aperçois que je les recroiserais sur le Verbier. Cette dernière montée est moins pentue, très belle en lacet, j’adore !! Et c’est partie pour la dernière descente, le début est très glissant, puis peu à peu je peux encore accélérer !!! C’est top de pouvoir finir comme ça ! Enfin un bout de plat, une petite montée et le finish topissime avec Marlène et les enfants !!!! 9h56 et 15e je suis fier et heureux d’être à ce niveau de forme, j’espère que ce sera la même dans un mois.
    Un Grand Merci à tout le TEAM COSTO !!! Tout particulièrement MO pour ce Week-End, les 2 PAT pour la vie du Team et tous les autres collègues pour les échanges, les conseils, les encouragements et tout !!!
    Bises à vous tous !!

  11. Ti Manu dit :

    Que de bons et beaux récits les amis…..des vrais guerriers, jusqu’au bout…un grand respect à vous tous, vous êtes impressionnant, Joce BRAVO pour le challenge et le podium tu m’as impressionné, Pat c’est bon de te lire et voir que tu es arrivé en un seul morceau pas clopin clopant et tu as pu passer le relais Ladydailleet profiter de tes Costos paisiblement mais je te l’avoue un pu humide….Seb tu as assuré, tu t’es peut être enflammé mais le résultats est là ça le fait et avec le soutien de la famille, Céline et Mathis peuvent être fier de toi mec…Bravo…Alex dit Le Lion, très très impressionnant, affûté pour le Verbier à n’en pas douter cela sera une grande réussite…change rien mec t’es un boss….et encore merci à tous d’être ce que vous êtes, et longue vie au team…merci Pats…Hasta la vista

  12. Lailledaille dit :

    Pas le choix,je prends le relais….
    Mais avant il y a eu un grand moment de panique quand on a voulu regardé le live, pour voir où mon chéri en était et la, grosse panique , notre équipe n’apparaissait pas et aucun pointage de Pat!! J’essaie de l’appeler , en vain, pas de reseau je pense… Enfin , le téléphone sonne , c’est Céline qui me dit qu’il est à 10 km de Megevette.Ouf, grand soulagement! On se détend un peu et nous voilà partis avec Pat Z et Poloche, prête à prendre le relais malgré cette pluie qui me déprime. Arrivés au lieu de Rdv, on attend les Costos qui passent chacun leur tour, Denis, puis Cess, suivi de GIgi, Seb…. Et enfin mon chéri arrive, content d’en finir mais inquiet pour moi! Trop mignon….
    Je prends donc le relais, sous la pluie qui redouble et j’attaque la première montée qui, d’après le profil est costo, mais pas autant que nous….Bref, la montée est ouf, pas de chemin, ca monte tout droit à travers les sapins, un truc de dingue. Mais je me sens bien, les jambes sont la ( comme quoi rien faire de la semaine ca a du bon, merci coach) et j’arrive au dessus , assez fraîche pour pouvoir pouvoir allonger et enfin courir ( c’est quand même un Trail pas une randonnée). Les kilomètres passent et le premier ravito pointe enfin le bout de son nez, je regarde mon chrono et la je me dis que je vais plutôt mettre 6h au lieu de 5 ….pas bon tout ça, je suis trempé et j’ai les doigts gelés..j’enchaîne sans perdre trop de temps pour attaquer la 2eme montée qui se fait relativement bien à ma grande surprise! Je suis confiante et finalement la pluie , je l’ oublie. Arrivee au Chalet Favier, je vois mon chéri qui m’attend et qui m’encourage, ça fait du bien! On échange quelques mots, il me donne des gants et je repars pour une petite montée , suivie d’une descente que je gère plutôt bien! Le col des ars est atteint et Pat est la , qui m’encourage et qui m’indique que j’ai encore 2 grosses montées avant la descente finale. J’écoute ses conseils et je continue , à mon rythme. Mais très vite, je suis obligée de ralentir car cette montée est plus que costo et interminable… Car à plusieurs moments , on a l’impression d’être arrivé mais non ca continue… Enfin, les crêtes sont la , mais le vent aussi et ça caille. Je commence à avoir faim mais impossible de prendre mes fruits secs tellement mes mains sont gelées… Je me fais une raison et relance la machine . Les jambes répondent toujours bien donc j’en profite pour accélérer … La descente se passe bien, je dépasse Seb juste avant d’arriver au ravito… Je l’encourage car il est dans le dur, il a mal aux genoux….. Au loin, j’aperçois Céline et Poloche , qui attendent sous la pluie mais elles ne m’ont pas reconnu… Il faut dire , avec mon accoutrement, c’est normal! Je leur fais signe, et à peine arrivée, je dis à Poloche de me mettre 2 bouts de banane dans la bouche , histoire de manger un peu….Éclats de rire, c’est top!!! Elles sont à fond et me dissent que Pat est 4km plus loin et qu’ après il me reste encore 6 km avant l’arrivée… Ça me booste car je sais qu’il,m’attend et surtout la fin est proche ! La descente est un peu glissante mais ça passe, je ne tombe pas à ma grande surprise, et je vois déjà Pat, à fond lui aussi et étonné de me voir déjà. Un petit bisou et je repars pour la derniere montée, a travers les bois … Je double pas mal de gars qui sont sur le long et j’essaie de garder un rythme soutenu . Il ne faut rien lâcher car je sais que la derniere descente va être compliquée et que je ne vais pas pouvoir courir….. Et pour cause, c’est un torrent de boue…. Impossible de faire un pas sans glisser et la, il fallait que ça arrive, je tombe 2 fois sur les fesses mais pas de mal, simplement de la boue partout ( pas besoin d’aller en cure, il y a tout ce qu’il faut à Bellevaux et c’est gratuit!!!! Bon, j’abrege çar ca commence à faire long….je vois enfin des maisons, j’entends du bruit et enfin l’arrivée est là que je franchis avec mon chéri… Je regarde mon chrono, 5h, objectif atteint!!
    Merci à Céline, Poloche , Mathis et mon chéri bien sûr pour votre présence et vos encouragements, ça fait chaud au cœur.
    Bravo à tous les Costos pour vos belles performances et à Momo pour nous avoir proposer cette belle aventure.
    Voilà, ca c’est fait, maintenant il faut penser aux réjouissances, alors aller vite vous inscrire pour le bbq costo le 6 juillet….
    A bientot, gros bisous à tous….
    Lailledaille

    • Poloche dit :

      Trop bien les récits j adore ! Encore encore !!!!
      Oui en fait on ne t à pas reconnu car on ne t attendais pas si tôt ! Et puis avec ce live qui nous disait n’importe quoi , en fait non pire il nous disait rien le live donc c était là surprise à chaque fois et nos calculs avec Céline dans la voiture … bon admettons qu ils sont passés à telle heure à ce point , vu la mega côte qu il y a , je pense qu ils arriverons dans 1h environ …
      On pensais que Seb passerai avant toi donc tu vois bien on était focalisé sur la tenue de Seb … et après on t a vu nous faire coucou quand tu étais à 15min de nous (hihi), le monde a l envers !
      Pour s excuser on a essayé de prendre soin de toi au ravito et te donner la patate pour terminer les 10 derniers kms !
      Ha oui mon petit moineau on a bien ris , je t en aurai bien mis plus que deux des bouts de bananes dans le bec 😉 « tu en veux encore je te disais » mais tu avais déjà les joies pleines !
      Pour un coup que tu mangeais à un Ravito.
      En tout cas Bravo à toi ! Tu as géré une fois de plus ! Belle course à deux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green