MERCI

à tous les suiveurs sur place et en livetrail ou autre application, merci à Cécile et Mathieu pour leur superbe organisation de ce beau moment aux Templiers, merci à toutes et tous pour l’ambiance, la bonne humeur ,le sérieux et vos superbes performances. Les deux Pats ne peuvent qu’être fiers de vous, de vos résultats et même de vos folies…je vous laisse la “parole”.

bises

 

Pat

Vous aimerez aussi...

36 réponses

  1. Franck Loeb dit :

    Cher(e)s ami(e)s du TEAM, il est 4h du mat et je n’arrive pas à dormir car j’ai l’esprit tracassé.

    Nous avons passés un bon week-end sportif aux TEMPLIERS, de superbes performances pour chacun d’entre vous, vous n’avez rien lâchés, vous êtes trop fort.
    Je voulais remercier Cess et Mat du fond du cœur car ils ont organisés ça parfaitement.

    Avant de poursuivre, je tiens à préciser que je n’ai aucune rancoeur contre personne, malgré tout depuis dimanche je suis triste, triste du visage que m’as montré le TEAM, mon TEAM pour lequel j’etais si fier de porter ses couleurs et ses valeurs, des valeurs de simplicité, d’entraide, de partage .
    Malheureusement ses valeurs je ne les ai pas retrouvés et même plutôt son contraire alors plutôt que de partir sans dire un mot, je vais vous expliquer là ou les raisons qui me pousse aujourd’hui à quitter le TEAM COSTO.

    Comme vous le savez j’ai réalisé l’endurance trail 100 km vendredi qui était mon principal objectif, cela s’est bien passé malgré quelques problèmes gastriques à mi parcours, d’ailleurs heureusement que Cecile était là car j’aurais sans doute mis le clignotant et je l’en remercie une nouvelle fois. Se sentir accompagné eh soutenu est pour moi la chose la plus importante.

    Ensuite viens le samedi, Charles qui nous accompagne et qui s’était inscrit sur le grand trail 78 km était bien malade, il décide donc donc de ne pas faire la course et de rentrer chez lui, avant de partir il me confie sans dossard en me disant de le jeter si personne n’était Intéressés et effectivement on allait le jeter à la poubelle.
    Alors je me suis dit si tu gères bien ta recup aujourd’hui pourquoi ne pas tenter ? Qu’est ce que je risque après tout si j’écoutes mon corps ? Je me dis, je prends le départ sans pression et en plus l’envie était là.
    De plus Jennifer qui était avec nous ce week-end n’était pas au top et toujours dans l’esprit d’entraide et de partage je décide de prendre le départ avec elle.
    Malheureusement au 35 ème elle décide d’arrêter suite à des problèmes de ventre.
    À ce momen là 2 options s’offre à moi soit j’arrête, soit je continue.

    Le sport n’est ce pas la recherche et le dépassement de soi ?

    On m’as parlés d’irraisons, on m’as même parlés de conneries ?
    N’est ce pas irraisonnable de faire le GR20 en 3 jours ? N’est ce pas irraisonnable de prendre le départ de l’UTMB ? N’est ce pas tout simplement irraisonnée de faire du trail ?
    Et bien NON car justement je suis très admiratif de ce que vous accomplissez, je ne suis pas jaloux, je m’en inspire et j’en suis fier et c’est cela qui me pousse.
    Je connais les risques, je ne suis pas bête mais si le sport c’est avoir peur de prendre des risques autant rester dans son canapé.
    C’est pas mon vision des choses et de la vie.
    Avoir pris le départ de cette 2ème course n’était pas de la prétention, ni un égaux surdimensionné, bien au contraire, je sais où j’en suis et où j’en resterais.
    Vous m’avez donné la rage de continuer et de finir la course car j’ai eu le sentiment du « demmerde toi », je me suis donc démmerdé et j’ai passé cette putain de ligne d’arrivée mais pour la première fois de ma vie c’est la gorge serrée que je l’ai franchie car vous n’etiez pas là.
    Ma décision est prise, certains penseront qu’elle est surdimensionnée mais pour moi elle est juste et franche. Je rendrais mon maillot et mon short à Lydie .
    Merci pour tout ce que vous m’avez apportés durant ses 3 dernières années, j’ai progressés à vos côtés, vous m’avez inspirés.
    À très bientôt sur une course ou dans la vie. Franck Loeb

  2. Jess dit :

    Je ne m’étalerais pas sur le site, ta décision est prise et je la respecte. Tu oublies juste qu’on était la vendredi pour ta “véritable” course, et même dimanche, nous avions insisté pour savoir si tu avais besoin qu’on te suive… c’est “le copain de Jennifer qui te prenait en charge”…. ! La moindre des choses aurait été d’aller au bout, (bref chacun s’engage comme il veut !) En tout cas, pour ma part, les amis, c’est s’inquiéter justement pour les uns et les autres, tu as fais un truc de dingue oui, mais tu l’as fait, et tout le monde t’a quand même félicité pour cela. Je pense que tu ne l’as pas entendu… ou pas comprit le sens de nos remarques… j’en suis bien triste ! En tout cas, prends soin de toi !
    Désolée j’ai dis que je n écrivais pas un roman !

  3. phenix dit :

    pas grand chose à dire sur cette “démission” en direct
    présent sur tous les ravitaillements et en général quand je vois les gens du Team je les encourage…même les autres coureurs.
    j’avais tes affaires depuis Saint Andrée et avec Arthur on t’a proposé à tous les ravitaillements de te les donner…(sauf à la Cade)..nous étions également à l’arrivée!
    La fatigue fait que parfois on oublie …
    je suis entraineur et je dirai toujours ce que je pense être vrai aux gens que je conseille, je n’oblige d’ailleurs personne! Mes compliments sont toujours mesuré pour éviter que l’on prenne la grosse tête ou que l’on fasse des erreurs, je suis comme cela.
    bonne route et bons chemins

  4. Alexis dit :

    Un très grand merci à toute la Team pour ce week-end et ce moment de partage. Un merci tout particulier pour Cess et Matt pour toute l’organisation et un immense merci à Pat pour le travail qu’il fait dans “l’ombre” en nous préparant à nous dépasser sur ces courses. En ce qui concerne le ressentis de Franck, je trouve ça tout simplement triste, on était tous à table quand Matt a finit son ultra, on était tous couché quand Isa a passé la ligne et pour mon cas j’étais aussi tout seul quand j’ai passé la ligne d’arrivée et alors ? Les courses ont les fais tout d’abord pour nous et pas pour le public.
    Je suis très fière de faire partie de cette Team et encore merci. Hâte de vous revoir et de repasser des week-ends comme celui là.

  5. Franck Loeb dit :

    Merci Patrick de ta réponse, effectivement je suis un peu fatigué moralement, j’ai peux être mal interprétés les choses sur le moment.

    Bien sûr ce n’etait pas une course objectif et loin de là je demandais que l’on m’assiste, la priorité aux autres coureurs, c’est normal, c’est moi qui l’est voulu cette course !

    La fatigue a sans doute eu raison de moi… Alexis je n’ai pas la prétention de courir pour le public car je n’ai pas le niveau pour ça, je te rassure quand je cours je le fait pour moi et uniquement pour moi.

    Portez vous bien.

  6. Ti Manu dit :

    Coucou les Costos,
    Ben oui c’est cro criste…!!! Sinon ben je vous félicite tous de nouveau…j’ai pas grand chose à ajouter, à part que j’espère me mettre des objectifs en 2019 et réussir aussi bien que vous pour faire honneur au maillot….
    Hasta la vista

  7. Xav dit :

    Bravo à tous pour vos perfs.
    Franck loeb: bravo pour l’enchainement des deux courses, impressionnant.
    Concernant ton départ, bonne route…et bons chemins

  8. L homéopathe dit :

    J ai déjà félicité tout le monde sur le post précédent mais vous avez été tellement incroyable que je vais me répéter : bravo à tous !
    Franck, felicitations egalement pour ta perf car c est énorme et effectivement complètement dingue 😉 !!! Concernant ta décision, tu es libre de tes choix même si je trouve ça dommage et que cela me paraît en effet dû a des incompréhensions. On m a souvent conseillé de ne pas prendre de décision à chaud ! J espère juste que cela n ai pas trop précipité…

  9. Pat Z dit :

    Bonsoir à tous,
    je vous ai suivi à distance par le biais de texto et vous avez tous assuré !! Je n’ai pas pu venir avec vous pour vous suivre car je travaillais samedi et récupérai Isa dimanche mais franchement un grand bravo à vous et félicitations à tous pour avoir montré les yeux rouges !! Vous êtes forts et vous n’avez rien lâchés !!
    Dommage pour Franck mais quand on est plus en accord avec un groupe il vaut mieux le quitter… Bonne continuation

  10. La Mouette dit :

    Vous nous avez beaucoup beaucoup beaucoup remercié pour l’organisation de ce week-end alors STOP maintenant c’est à moi de vous dire MERCIIIIII. Merci pour ce super week-end, pour l’ambiance, pour l’entraide, le partage, les sourires, les rires, les larmes (hein Jess), les applaudissements, les hourras, les « alllleeeezzzzz ceeeeeccccciiiiillllleeeee », pour la préparation des repas, pour les bières descendues et tout simplement pour la joie d’être tous ensemble. Pour moi et malgré mon résultat moyen (comparé à d’autres courses que j’ai fait en 2018), les Templiers resteront mon meilleur souvenir de l’année, ma meilleure course, mes meilleures sensations… Alors vraiment Merci.
    Et puis j’ai appris à connaître mieux chacun de vous, même Matthieu qui s’est presque mis à pleurer (même si ça ne fait pas virile) tellement la fin de sa course était dure.
    Pour ce qui est de Franck, je respecte sa décision mais je n’ai pas l’impression d’avoir passé le même week-end que lui. Car pendant ces 4 jours, j’ai retrouvé toutes les valeurs du Team : partage, entraide, simplicité…
    Enfin bref, j’ai hâte d’être au week-end du mois de juin pour qu’on se retrouve tous 🙂
    Merci encore à tous car c’était bon de vous voir sur les ravitos. Et merci Phénix pour tout le travail que te donne le team en plus de ton boulot. Et pardon de ne pas avoir été présente avec Lydie quand tu as pris ta décision d’abandonner. Peut-être que si on avait été tous là, ta décision aurait été différente…
    Bon repos à tous
    À très bientôt et MERCI encore énormément
    Bisous

  11. Jess dit :

    À mon tour…..
    Comme vous le savez déjà, quand j’écris en general, c’est avec mon coeur et j’en écris une bonne tartine ! (Bonne lecture ! Lol)
    Je n’ai malheureusement pas de résumé de course à faire et c’est le coeur lourd que la semaine a commencé en pensant à samedi.(ou tout le mois peut être….. j’ai les idées floues) Bref
    Nous avons passé la journée de vendredi devant nos écrans pour la plupart, nous au taquet en attendant d’arrivée à Millau. Objectif premier être présent pour les arrivées ! Ce fut le cas car nous avions demandé à Denis et Franck de ralentir un peu biensûr ! Hi hi hi
    Les autres encore une fois toutes nos sincères excuses de ne pas vous avoir attendu, On avait soif ! Lol
    (JE PRÉCISE QUE MES CONNERIES SONT À PRENDRE AVEC HUMOUR BIEN ENTENDU )
    Bref, une belle découverte de nos lieux pleins de whaou whaou whaou un peu partout ! Les courses s’enchaînent tout le week end, les aperos aussi ! Lol
    Je ne vous cache pas et Alex le lion ou Manu dit Alex me rejoindra la dessus, moi c’était le samedi et lui vendredi. Nous sommes venu ce week end le coeur très très lourd et extrêmement frustré de ne pas prendre les départs de nos courses respectives. Manu est en effet moins émotif que moi. Non biensûr je ne fesais pas la tête samedi, la journée était très longue, interminable et le moral était tres bas mais grâce à ce rhum monstrueux, vous n’y aurez vu que du feu ! (Vu le nombre de pompiers c’est ballo ) juste perdu le sourire et la bonne humeur que vous avez l’habitude de voir en moi !
    C’est vrai c’est bizarre, qu’est ce que j’aurais aimé gueuler et en chier sur cette course de 19 transformé en 22 bornes. Car tant que tu peux le faire et gueuler c’est que tu es en forme !!! J’aurais usé ma voix, enfin le peu qu’il restait a vous encourager !
    Dimanche nous avons pu courir dans tout les sens pour suivre en direct les courses, rebooster les troupes ! Et encore désolée pour tous ceux que nous n’avons pas pu attendre, c’est de la faute à Alexis, après nous avoir attendu 2h en plein soleil, il avait soif !!! (mais de bière) que des sacoches dans ce team ! Hi hi hi

    Nous avons passé un excellent week-end, où les valeurs de votre association ont fait à pousser des ailes à plusieurs. Je vous dis encore et encore un énorme bravo pour tout ce que vous avez fait. Comme dit Cess, à chaque fois cela permet de connaître un peu mieux les gens, le partage, la bonne humeur, les rires, les larmes… la convivialité, pas de podium et alors on s’en fout ce n’est pas ça le plus important, on était ensemble !
    Toujours une pensée, une anecdote ou autres, les expatriés, les absents ou les blessés nous ont manqués !

    On a prévu d’avoir un Mega podium dans 10 ans ! Alors je dirais comme Brubru rendez-vous dans 10 ans pour admirer notre Athur sur les traces de son père !

    MERCI PAT ET PAT (non non je n’ai pas beugué, ils sont bien 2 ! Lol)
    MERCI d’avoir ensemble créé votre association, et de nous avoir intégré ou plutôt accepté dans votre cercle d’amis car sans vous finalement, on ne serait pas là, et on aurait jamais créé des liens pareils tous ensemble.

    Le team : une grande famille, une bande d’amis et tout est possible ….
    Je vous adore, merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

    Comme dirait titi longue vie au team !

    • Ti Manu dit :

      Faut pas te mettre dans des états pareils ma Jess, il y aura d autres courses, d autres larmes, d autres rires, et d autres apéros…tu vas te réparer et tu repartiras de plus belle dans ta progression aux côtés de ta Poloche. Pour que cela doit être dur de voir les copains courir et rester sur la touche et pour sur que j aurais aimé être des vôtres ce week-end…ça a même gonflé un peu la Nath que je sois scotché au tel pour actualiser toutes les 5’… allez je vous laisse à votre recup je vais arrêter de vous dire bravo j ai mal aux mains…hasta la vista

  12. Agecanonichou dit :

    Bon eh Jess, arrête un peu tu vas nous faire chialer non mais sérieux quoi ! (smiley ouin ouin).
    Une chose est sûre vous m’avez bouffé mon weekend il ne s’est pas passé une heure sans mon petit tour sur livetrail, et y’a pas à dire vous avez assuré comme des dingues. Bravo à tous.
    Quand à Franck c’est dommage mais c’est ta décision. Pour avoir fait l’assistance sur le grand trail l’an passé je peux confirmer que ce n’est pas simple, ça peut même vite être le bordel si tout le monde n’est pas symchro. Et obligatoirement il y a des loupés.
    Bises à tous

  13. Ti Manu dit :

    Cela se pourrait Jess….chaque chose en son temps….héhéhé…
    Hasta la vista

  14. lailledaille dit :

    A mon tour de mettre un petit mot ( contrairement a jess) pour remercier tout le monde pour ce très bon week end passé en votre compagnie.
    Bravo à tous pour vos exploits, une fois encore vous avez montré que vous étiez capable de vous surpasser avec ou sans douleur et sans jamais vous plaindre.une véritable force mentale et physique habite ce team et je ne peux que féliciter nos 2 coachs de nous l’avoir transmise.
    Bonne recup à tous et à bientôt pour de nouveaux défis. …

  15. Gio dit :

    Vous avez déjà tout dit .
    Du vendredi matin au dimanche soir j’étais en super live pour vous suivre .
    Vous m’avez vraiment fait plaisir et vous êtes de vrai Costos au yeux rouges ,vive le Team .
    Je suis fière d’appartenir à se team.
    Comme dit lailledaille merci à nos 2 coachs de nous supporter toutes l’année.
    Bonne récup et à bientôt sur les chemins.

  16. Poloche dit :

    Voici un résumé de ma course de samedi .
    Jessica m a demandé un résumé aussi long que ma course …( emoticone du gugusse qui s interroge) alors j espère que vous avez du temps devant vous !

    Tout commence il y a quasi 1 an quand Jessica m appelle pour me demander si ça ne me tenterai pas de faire les templiers en 2018? Elle me dit : tu verras c est super dur mais c est trop bien …
    il n aura pas fallu longtemps pour que je prenne un dossard sur le 17kms ! ( oui car à la base j ai signé pour 17kms et vous verrez que ce petit détail aura toute son importance par la suite ).
    Un pti plan d’entraînement concocté par Pat Z que j ai suivi à la lettre histoire de me dire que je me suis entraînée pour cette course et que j ai mis toutes mes chances pour arriver au bout ( oui mon objectif était juste de réussir à la finir car je n avais jamais fait plus de 500m de dénivelé ).
    Vendredi 13h30 rdv au péage de Nuits saint Georges avec Manu et Alexis , Nous voilà en route avec nos bla-bla car pour ce week end de folie !
    5h de route à suivre nos costos via le live ! Denis et Franck avancent très bien peut être même trop bien . On commence à se demander si on arrivera à l heure pour voir leur arrivée et les féliciter ! Changement de pilote : Manu prend le volant , nous voilà lancés à 160 sur l autoroute ! Moi en co pilote je suis à l affût du moindre Gendi le gendarme …
    18h50 ( après un petit détour touristique par le charmant village de saint Germain ) nous voilà en place pour accueillir nos pti fous du trail du 100kms ! Respect ils assurent , quand tu es fort , tu es fort !
    Direction le château ! Un cadre magnifique ! Nous prenons possession des lieux, apéro, dodo …
    samedi matin : jour de la course . Le stress monte , j entend dire que la dernière descente de mèrde est horrible …. je commence à me dire que je ne suis peut être pas obligée de la faire cette course !
    Manu qui va m accompagner sur cette course tente de me rassurer.
    Samedi midi : tout le monde part manger vers la piscine pour profiter du magnifique paysage , nous on se fait notre gamelle de pâtes en cuisine et on mange avec Arthur qui a aussi sa course à 15h50 ( en théorie) .
    14h30 Manu me dit qu il va peut être falloir penser à se mettre en tenue ! Ha oui ç est vrai que nous sommes censés courir !
    15h jessica nous conduit au départ le cœur lourd car elle ne peut pas être de la partie : mon pauvre Bijou … (gugusse triste) !
    15h50 pour un départ à 16h : Manu me demande si je veux trottiner un peu ( ha car il faut s échauffer en plus ? ) , aller on trottine pendant au moins 2min ! Le pipi de la peur fait nous voilà sur la ligne de départ après avoir croisé Pat Lydie et Arthur qui nous annoncent qu Arthur n à pas courru la course était à 13h50! Le pauvre lui qui s était tant entraîné le matin même ! Pas grave dans dix ans il gagne les templiers ! «  on s était dit rdv dans dix ans … »
    Première vague de départ de notre course qui au final est annoncé avec 18,8kms . Amèno en musique de départ ! Bon Manu on va attendre la deuxieme vague histoire d entendre encore un coup Ameno car c est vraiment cool cette ambiance de départ !
    16h05 : C est parti !!!!
    Debut de parcours comme j aime : sur route et à plat ( gugusse qui rigole ) ! Encouragement de Pat , Lydie et Arthur et de Notre Jess positionnée au bout du premier kms .
    Ensuite les festivités commencent ça commence à grimper , ça va j arrive à tenir dans les côtes sans souffler comme une vache … Manu me donne des conseils me dit qu il faut être bien jusqu à la fin de la mega côte du 6eme kms et que l on verrai après … toutes les 10 minutes il me dit : pense à boire ! Moi je pense à la soirée crêpes du lendemain , le nutella et la chantilly … ( a chacun ses sources de motivation )
    6eme kms voilà là tant attendue mega côte 450m de d+ ( ça parait énorme pour moi 😉 … les uns derrières les autres on grimpe plutôt bien , on papote avec les autres coureurs , je prend photo du paysage : seul moment de la course ou j ai pu regarder autre chose que mes pieds … ! 50 m avant la fin de cette côte interminable nous entendons des gens crier , on se demande ce qu il se passe là haut et on en conclue que ça doit être la fin de la montée infernale ! Puis nous reconnaissons la voix de Bebere ( de rien Bebere ça me fait plaisir de t appeler comme ça ) et compagnie ( Amour, Isa ….) !
    Devant tous ces encouragements , les autres coureurs nous laissent passer : c est notre moment de gloire ! Ils ont du croire que nous étions célèbres !
    Nous voilà boostés au Max , on repart à fond les ballons , les kms passent (plutôt ) bien jusqu au … 18ème kms …
    Arrivée au 18ème kms je me rend compte que nous sommes très loin de l arrivée … et là dans ma tête je me dis : mais où est donc cachée cette foutue arche d arrivée ?? Et bien pas là …. le mental en prend un coup , Manu essaye de me motiver mais j active le mode Grognon … «  j en ai marre Manu , je m arrête ici moi , va chercher l assistance et dis leur de venir me chercher , plus jamais je ferai ça Manuuuuuuu tu m entends ? Le pauvre 30 min de calvaire a m entendre râler ( on en rigole ) : descente de merde, les gens au bord qui nous disent plus qu un km … et 3kms plus loin toujours pas d’arche ! Plus d eau au 18ème kms , Manu me propose sa gourde mais non je préfère mourir sur place !
    Jambes tétanisées , corps crispés …
    Au 18ème kms il me dit de manger une barre : j en mange la moitié et impossible de l avaler cette connerie qui va me tenir sur au moins un km , Manu me donne des noix de cajoux …. ça fait descendre le tout !
    19kms pas d arche
    20kms toujours pas d arche
    21kms … je désespère
    22kms … ça applaudie, ça encourage, … , je tape dans les ptites mains des enfants avant la ligne d arrivée …
    Bref on finira cette aventure avec 22,2kms a la montre … quand on aime on ne compte pas à priori !
    Un grand merci à vous tous pour ce superbe week end !
    C est quand le prochain???? 🙂
    Encore bravo à vous tous pour vos perf. et merci pour ce que vous êtes !

    • Ti Manu dit :

      J’aime bien tes CR Poloche, il faut que tu cours plus souvent…(smiley mort de rire) !!!!! Excellent t’as assurée, et à chacun sa motivation…BRAVO !!!! C’est tip top….
      Hasta la vista

    • Alex dit Manu ou Manu dit Alex... dit :

      Bon j’avais prévu de faire un contre contre-rendu, mais en ce moment je manque de temps.. j’ai comment dire… d’autres chats à fouetter !! (émoticônes clin d’œil mais pas le simple celui qui tire la langue) .
      Et puis c’était bien Poloche la star de cette course et pis elle a tout dit ou presque et très bien, j’ai bien rigolé en la lisant. J’ai vraiment été content de mon rôle improvisé de pacer !!
      Et puis certes elle à râlé pendant une bonne demi heure, je crois qu’elle m’a un détesté, elle était vraiment cuite, à point, voir limite cramée…, mais elle a continué à avancer !! Bon en titubant un peu des fois, mais elle n’est pas tombée elle… (émoticônes qui regarde en l’air, l’air de rien…)
      Longue vie au TEAM COSTO !!! Bises à tous
      Ah si j’oubliai MERCI Cécile et Mat, ah non… j’avais plus le droit… Alors BRAVO !!!!!

  17. Isa dit :

    C’est PTDR que j’ai parcouru ton compte rendu, tu es allée au bout tu peux être fière de toi, chantilly et nutella ont été ta récompense

  18. Pat Z dit :

    Bravo poloche, tu as assuré pour une course aussi dure !! Le moral, il va falloir travailler le moral… La madone après ce que tu viens de faire, va être une jeu d’enfant ( smiley avec clin d’œil )…

    • Alex dit Manu ou Manu dit Alex... dit :

      Euh si je peux me permettre… il faudrait aussi qu’elle fasse des spécifiques Descentes…. j’dis ça j’dis rien, mais j’le dis quand même..

      • Ti Manu dit :

        T’es fou Alex déconne pas, on ne critique pas un coach, après cela va nous retomber dessus pendant les séances….smiley mort de rire !!! HIhihhiiihihhih…hey ! J’déconne hein…bises
        Bon d’accord j’ai compris ça vous manque les emoji !!!! Je vais vois ce que je peux faire…
        BIses

        • Jess dit :

          oui Titi je crois que niveau emoji….. tout le monde a légèrement exprimé le manque… Prochain post, tout en emoji … il faudra deviner ! lol (et emoji clin d’œil)

  19. Isa Top dit :

    Quel week-end que celui du Festival des Templiers ! Difficile de descendre de ce nuage, de beaux paysages en tête, de bons moments en mémoire. Va falloir atterrir Isa et pour cela un p’tit C.R. comme vous les aimez et comme un certain Costo me l’a réclamé (smiley clin d’œil).
    Jeudi début d’AM, nous sommes les premiers à arriver sur Millau aux dossards. Il fait super beau, la météo sera avec nous. Nous prenons le temps au village, et c’est finalement la première fois pour moi que je vois la ligne d’arrivée de jour……. l’an passé Manu m’avait récupéré mon dossard et lorsque j’avais franchi la ligne d’arrivée, il faisait nuit donc j’apprécie bien de découvrir où je suis sensée arriver le lendemain (ou pas mais ça je ne le sais pas encore), ça me file un peu le stress, je n’ai qu’une envie, aller découvrir notre château. Waouh quel lieu Cécile et Matthieu nous ont dégoté, il y a de la place dedans, dehors, le point de vue sur le viaduc de Millau est magnifique. L’intérieur du château est comment dire……. rustique, la déco fait un peu flipper …….
    C’est soirée pâtes pour bcp d’entre nous, on s’organise pour savoir qui emmène les coureurs, et à 21h je suis déjà dans mon lit. Je me sens bien, le stress est parti, je m’organise avec Fred pour qu’il soit aux ravitos une fois le jour levé avec des baskets de rechange… eh oui j’ai un petit souci de chaussures, de nouvelles HOKA commandées quelques jours avant l’E.T. ne me conviennent pas (ça c’est la grosse boulette), je pars donc sur l’E.T. avec 3 vieilles paires de chaussures………….
    Je suis quasiment sur le point de m’endormir et merde je loupe le wagon…….. grrrrr je tourne, je vire, à 23h je ne dors toujours pas. J’ai mis 3 réveils pour 2h45, mais je suis réveillée avant qu’ils ne sonnent. Me voilà donc prête pour le départ du château à 3h30. Matt, Denis et Franck sont déjà partis.
    Avec, Marie-Laure, Laurent et Pat, nous nous positionnons à la fin de la première vague, la seconde partira 5’ après (nous n’avons pas bien compris à quoi cela servait car en 5’, les premiers de la seconde vague ont eu vite fait de nous rattraper). Bidou est également dans la première vague mais pas à nos côtés. Petit baratin habituel de l’animateur, la musique mythique et le décompte est parti 10, 9, 8, 7…… GO GO GO.
    Je pars tranquille avec Marie Laure, je ne connais pas tout le début du parcours. Nous attaquons la première montée sans bâtons, puis très vite partie très roulante, très agréable, très aérée, ça me va bien ; à pas tout à fait 11kms, bouchon !!!! un beau bouchon d’une dizaine de min au dessus d’une descente super glissante, technique, étroite. Certains runners qui ont omis le lire le règlement notamment sur le respect, se glissent doucement mais surement sur la droite direction l’entonnoir histoire de ne pas perdre de places grrrrr………. Y a du monde dans cette descente, ça va pas vite donc elle se fait vraiment tranquille.
    Premier ravito, PAULHE : arrêt hyper rapide, le temps de déplier les bâtons et c’est reparti, toujours aux côtés de Marie-Laure. RAS jusqu’à la prochaine descente où là purée quelle descente glissante avec mes baskets savonnettes, j’espère vraiment que Fred sera au prochain ravito pour changer de chaussures. C’est en effet le cas, je le retrouve au ROZIER au 35ème kms, un coup de roll-on d’huiles essentielles sur les cuisses, changement de « pneumatiques », mes vieilles HOKA percées de chaque côté, je tente, on verra bien, et c’est reparti à nouveau avec Marie-Laure.
    Ce début de partie se déroule bien, je sens que je suis mieux chaussée, même craquées j’adhère plus. Côté paysage, on s’en prend plein les mirettes, le Tarn à des centaines de mètres en dessous c’est juste magnifique, je prends le temps d’immortaliser l’instant. Sur le plateau, une fille est à l’arrêt, elle vient d’éventrer sa chaussure avec une racine. Oups !!! ça me fait réfléchir et me fait flipper « et si ça m’arrive ?? avec mes HOKA craquées, cela est tout à fait possible, faut qu’au prochain ravito je rechange de baskets…… ». La partie se corse un peu, plus technique, je la trouve longue, la chaleur commence à se faire sentir, Marie Laure est partie quelques mètres devant, ma montre bipe, super !!! à 8h40 de course elle se stoppe net, je finirai sans indication horaire. J’arrive au Truel (52ème kms) avec un gros coup de moins bien. Je passe devant Pat, assis sur un muret en pierre qui m’encourage, et qui me dit arrêter (merde…….).
    Au Truel, pire ravito de la course, je retrouve Marie Laure qui me trouve bien pâle et me conseille de manger. OUI, OK mais quoi ? pas de coca, pas de banane, pas d’eau pétillante, plus d’eau plate, les bénévoles ont du mal à satisfaire les demandes……… pas grand-chose à manger qui me tente, bouh j’ai la tête qui tourne, faut que je me pose. Je prends des TUC mais j’ai l’impression de manger du sable. Je recharge en eau aux robinets, je prends un thé chaud et je retourne m’asseoir vers Fred, mon pas n’est pas assuré du tout. Marie Laure repart, je préfère prendre mon temps.
    Fred me masse les cuisses, me donne des compotes et je repars doucement comme un automate. Tellement automate que j’en oublie de changer de baskets……….. Je longe un cours d’eau pendant un bon moment, c’est très joli, premier arrêt pipi après 9h00 de course avec toute l’eau que je prends, je me demande comment cela est possible. Une montée s’annonce, je ne me sens pas mieux. Je décide de la faire vraiment cool, et arrivée au dessus je m’arrêterai.
    Finalement la forme revient tout en montant mais je m’oblige à m’arrêter malgré tout au sommet comme je l’avais prévu, je n’en suis qu’à mi-parcours, faut gérer correctement et sérieusement. Lorsque j’arrive à St André de Vézine, Fred me dit que Marie-Laure est assise et m’attend pour repartir. Je me sens nettement mieux, j’ai le sourire mais qu’est ce qu’il fait chaud !!! Avec Marie, nous prenons le temps de se photographier avec deux filles très sympas et très encourageantes tout au long du parcours de l’Association « Terre de runneuse ».
    Cette fois ci je pense bien à changer de « chaussons » pour la troisième fois (du jamais vu), et c’est reparti. Que de la descente, mais avec des chaussures qui n’accrochent pas, eh bien tu fais comme tu peux. Les cuisses en prennent un coup, ravie de voir Fred à Roque Ste Marguerite qui me masse une nouvelle fois, je vois Marie-Laure sur le pont qui repart. A partir de ce moment, je ne la retrouverai pas de toute la course. Je me sens bien. Pierrefiche arrive très vite, Fred y arrive quasiment en même temps que moi. Le pauvre, il a mis presque autant de temps que moi en voiture, et en plus je ne m’arrête quasiment pas, je le laisse un peu déçu mais faut y aller, faut pas que je tarde car sur le parcours cela fait plusieurs fois que j’entends parler des barrières horaires que je n’ai absolument pas en tête et en plus je n’ai plus de montre donc aucun repère.
    La nuit commence à tomber, ma frontale est toute prête dans ma poche donc no souci, sauf qu’au bout de 10’ elle me lâche : CATASTROPHE et PANIQUE ! je suis absolument seule sur un sentier, faut que j’attende le prochain(e) pour demander de l’aide. Mes piles sont au fond du sac mais je n’y vois rien. Un mec arrive, il m’aide gentiment et repart très vite. Cet épisode ne me met absolument pas en confiance pour la suite du parcours, combien de temps vont tenir mes piles ? je ne me vois pas m’engager sur le Cade sans lumière………. J’appelle Fred, pas de réseau, m……., re panique. « Bon, allez, chaque pas te fait avancer, arrête de réfléchir, de toutes façons y a du monde derrière, dans le pire des cas, tu attendras de l’aide ». Je continue et je retente appel vers Fred, yeessss du réseau, OUF ! Au moment où je l’ai au téléphone, Fred est à Mas de Bru où il vient de croiser Matthieu qui lui aussi est dans le même cas que moi, plus de lampe frontale, il s’accroche à un mec qui l’éclaire…………. Je demande à Fred s’il voit Marie Laure, qu’il lui propose de m’attendre pour terminer ensemble. J’arrive à Mas de Bru, Marie Laure est repartie mais elle a laissé une frontale pour moi, waouh que cela me rassure (merci Marie) et Fred me glisse une lampe au fond de mon sac au cas où. Ah oui et je rechange de baskets pour la dernière fois LOL, je remets mes HOKA qui accrocheront mieux que les deux autres paires, surtout pour la dernière descente.
    Avec tout cela, je suis parée pour clôturer. Sauf que les barrières horaires avancent et j’ai bien l’impression que ça ne va pas le faire…… tant pis me dis-je, au pire je finirai par l’itinéraire de repli mais cette option ne me ravit guère, je retrouve plusieurs coureurs sur la descente direction Massebiau et je m’accroche à eux. Arrivée à Massebiau dont j’avais un souvenir mémorable l’an passé, car très animé, Batucada et encouragements ++, là il fait nuit noir, je ne reconnais absolument pas les lieux, et y a plus grand monde…… je passe le contrôle yeeeessss !!!! et là encore sans me retourner je quitte mon Fred pour attaquer la dernière montée. Je m’accroche à un mec pour utiliser sa lumière et je mets la mienne en « mode super économie ». Qu’elle est longue cette montée, quand je sens le petit coup de vent dans le cou j’me dis « ah ce doit être bientôt le sommet ». J’arrive au Cade, lieu chaleureux, accueillant, certains se posent pour manger, moi non je repars direct, je n’ai qu’une envie, en finir au plus vite. Il fait frais là haut, j’enfile mes manchettes et GO GO GO. Je retrouve plein de coureurs, un peu de parcours ordinaire avant d’attaquer la descente super glissante où nous sommes quasiment à la queue leu leu. Quand tu commences à entendre le speaker, ça sent très très bon l’arrivée et je la connais cette arrivée, waouh. Je la franchis avec la larme à l’œil, mais avec de la fatigue et de la fierté, j’y suis arrivée mais mes premiers mots seront « je ne m’inscris plus sur ces courses de tarés ». Ca, c’était à chaud ! aujourd’hui j’ai déjà presque oublié mes moments de moins bien, faut dire qu’ils n’ont pas été nombreux. Les paysages notamment au début du parcours sont magnifiques. La météo a été plus que favorable, côté ambiance comparé aux Templiers l’an passé, j’ai trouvé moins festif, moins de monde, moins de bruits. Ah oui et j’ai oublié de préciser que j’ai quitté dijon avec des douleurs partout, des restes de petit lumbago, eh bien pendant toute la course, « 0 » douleur…….(smiley qui s’interroge vraiment).
    Le reste du WE s’est enchaîné très vite : suivi des autres runners, détente, bonne humeur. Merci à tous pour ces supers moments et à très vite pour de nouvelles aventures. J’espère que je n’ai pas été trop longue mais certain m’avait demandé des détails…………

  20. Ti Manu dit :

    Tip top Isa Top….!!!! Je n’ai que 2 mots à dire BRA VO……
    Hasta la vista

  21. Xav dit :

    trop cool les récits, j’adore…
    Encore bravo à tous…

  22. Bidou dit :

    Et ben voilà tout à été dit à travers les nombreux récits de tous mes potes et potessesdu team.
    Pour ma part les magnifiques paysages de cette région m’ont tellement inspiré qu’avec ma petite femme nous y retournons en avril pour un trail appelé ” le pas sur du loup “( merci Cécile pour ton conseil ) en espérant d’être finisher pour mes points Utmb.
    Merci à vous tous pour ce chaleureux week-end en attendant le prochain

  23. Agecanonichou dit :

    Bravo et mercinpoir ce CR Isa…..tu as été magnifique comme vous tous.
    Et réfléchis bien pour la TDS, c’est aussi bien que les templiers mais en beaucoup mieux (smiley big big LOL)

  24. Agecanonichou dit :

    Quand à toi Bidou tu es sur pour le “pas sur du loup”….ça ne serait pas plutôt l’ultra du pas du diable (resmiley big big LOL).

  25. Bidou dit :

    Heu!!! En effet j’ai transformé le diable en loup. Je n’avais pas reconnecté tous mes neurones après l’effort eux aussi en récup.
    Et promet de faire un vrai compte-rendu pour la suite.
    Bises à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green