Titi et Olivier nous racontent….

il restera à Toph ( second en Alsace) , à Xav (second à Alésia sur le 31)  et à Juju (3ème) au tral des Glières à en faire autant !!!

autre info, le bon de commande STC dans avantages Costo à me faire parvenir avant fin octobre enfin merci de dire à Pat Z si vous souhaitez un nouveau Tee Shirt (à vos frais sauf le flocage)

Alésia et Olivier, une belle histoire

J’avais pour objectif de m’aligner sur le Trail des Alpes Maritimes que j’avais pu faire l’an passé mais en tentant le long (46 Kms et 2 800m+). Finalement, l’organisation était un peu compliquée pour me rendre sur place et j’ai donc pris l’objectif de faire le Trail long à Alesia. Même si le parcours m’attire moins car beaucoup plus roulant, je suis quand même très motivé de pouvoir m’aligner sur une course de plus de 50kms pour la 1ère fois de ma vie d’autant plus que quand j’avais fait le 15 kms en 2012, je prenais les participants du 47 pour des extra-terrestres et je me disais que j’étais encore loin de faire ce type d’épreuve.

Mon entrainement depuis les 47kms de l’UTCO, est encore monté en puissance; j’arrive donc sur cette course avec l’envie de me faire plaisir (et pourquoi pas de faire un résultat sympa) et je me fixe l’objectif de finir idéalement en 5H30 et maximum en 6H00.

Sur la ligne, je me mets aux avants postes par réflexe même si Pat n’est pas à proximité pour m’engueuler dès le départ en me disant d’aller me mettre devant comme il l’avait fait y’a 2 ans. 🙂
Par contre, j’ai le plaisir de voir Xav qui vient me dire un petit bonjour juste avant le départ et à 8H30 précise nous sommes partis sous un beau soleil avec un rythme plutôt rapide même si je trouve que ça part bien moins fort que pour l’UTCO.

Je fais attention à ne pas trop me griller dans les premiers kms, je reste un peu en recul avec les leaders et je commence à faire la course avec un participant qui s’appelle Julien et qui m’annonce qu’il a pour objectif de finir en 5H30. On se dit alors qu’on va pouvoir partager un long moment de la course ensemble, mais au fil des kilomètres je me rends compte que je suis sur une foulée un peu plus rapide, et notamment dans les montées et je décide donc de courir sur mon rythme.

Les kms défilent et les sensations sont bonnes et je me vois même rattraper des concurrents et les doubler dans les parties techniques sans pour autant me rentrer dedans car je me rappelle qu’à l’UTCO j’ai commencé à avoir des crampes au 26ème km. La barrière des 26 kms passe bien cette fois-ci et au 30ème kms je suis toujours 8ème avec des bonnes sensations mais je commence à trouver le temps long sur des longs chemins de terre en plein soleil. Je sais que ce type d’effort est moins à mon avantage, et je commence à me faire rattraper par des concurrents, par les premières crampes et par un sentiment de démotivation car le côté roulant que je n’affectionne pas particulièrement est en train de me faire souffrir.

Malgré tout, je tiens le coup et j’accepte tranquillement le fait de me faire doubler car de toute façon les crampes ne me permettent pas d’allonger ma foulée dans les grandes lignes droites. Heureusement, nous nous retrouvons à nouveau dans les bois et même si la douleur est toujours présente j’en profite pour me faire plaisir.

Le speaker nous avait annoncé une belle surprise au 40ème, et effectivement on n’a pas été déçu car on se retrouve sur l’équivalent de la “Ouf” en prenant 100m de dénivelé en à peine 500m avant de reprendre les petits “singles” et de revenir sur les derniers chemins qui nous ramènent au point de départ.

A ce moment de la course, je ne sais plus exactement ma position mais je pense être dans les 15 premiers, et je fais alors tout mon possible pour garder un rythme me permettant de ne pas me faire rattraper, même si les crampes reviennent rapidement dès que je suis dans les chemins.

Et c’est autour du 47ème km, que Julien avec qui j’avais partagé le début course revient sur moi et me dis qu’il se bat lui aussi contre les crampes depuis plus de 15 bornes. Ce qui me rassure un peu car il a déjà fait du longue distance et notamment la 6000D.

On décide donc de finir ensemble et nous passons la ligne d’arrivée en 5H24 à la 14ème place ex-aequo (même si je suis classé 15ème car il faut faire un classement).

C’est en tout cas avec beaucoup de satisfaction que j’ai fini cette première expérience sur un Trail de plus de 50 kms et j’ai hâte de découvrir des distances supérieures avec pourquoi pas le 86km sur la Maxi Race à Annecy Fin Mai 2015 !!!

 

Titi et sa montagne chérie ( Nathalie pourrait être jalouse!!)

Comme prévu je partais sur le TAR sans objectif, avec les copains, en étant reposé et affuté. Je le pense vraiment !
Donc je suis parti tranquille, avec des jambes plutôt légères…mais comme à l’habitude depuis maintenant plusieurs années, (comme à l’utco en 2012, 2013, l’ICE TRAIL ) après 3h/3h30 de course, les jambes ne sont plus là, et du mal à boire au camel, sensations de gêne dans l’estomac…il s’avère que je ne bois pas assez…et cela fait maintenant 10 ans que cela dur (après 7h de course j’ai toujours pas vidé mon camel)…..
Donc après c’est la bagarre pour ne pas lâcher, plus de sensations, et les copains sont loin devant. Mais comme à l’accoutumée, je tiens, et je grimpe, sans sensations, mais cela avance. Me suis pas mal arrêté pour boire de l’eau pure et fraiche dans les ruisseaux, et c’est revenu petit à petit, mieux moins barbouillé, mais c’est trop tard, le plaisir n’est plus là, du coup je profite de la montagne, et je reviens sur les copains au ravito après 7h de course. Comme j’avais une copine derrière et que les sensations n’étaient pas là, je l’attends pour finir ensemble avec un autre pote pas bien…nous sommes finisher en 12h58 et on en a pris pleins les yeux….

Attention, en 2015 c’est un nouveau titi qui sera près et affuté pour de nouvelles aventures et pour peut être prendre du plaisir en course…
Hasta la vista

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Manu dit :

    Bon et bien nos vrais costos sont affutés, j’ai hâte de vous suivre sur le Grand Trail des Templiers ainsi que notre Boss, qui est fin motivé…

    Bonne récup mon Juju, peut être un trail dans le quartier en novembre…La Madone ????

    Quand à toi Monsieur OLIVIER, je renonce à t’appeler l’Homéopathe…..ce n’est plus d’actualité…et promis je ferai de mon mieux pour pouvoir t’accrocher et te booster….lors de nos prochaines séances et futur compèt….MAXI RACE tu as dit ????!!!! A méditer sérieusement…

    Je vous souhaite pleins de bonnes choses les costos.
    Pour ma part je repars de plus belle après avoir enfin trouvé ce qui clochait chez moi….enfin cela ne va peut être pas changer grand chose, mais j’espère au moins prendre du plaisir.

    Hasta la vista
    Ti Manu qui débute en trail

    • xav dit :

      Tu veux un fouet pour te flageller, ou une poignée d’orties….
      Biz mon pote.
      Xav

      • Ti Manu dit :

        Ben oui mon pote, des orties….pour me faire avancer plus vite !!!!
        HIhihihhi !!!
        On attends plutôt ton compte rendu ma poule…
        Bises mon poto
        Hasta la vista
        Ti Manu qui revient en force

  2. Olivier l'homeopathe dit :

    Du coup y a combien de Ti Manu dans le Team ??? Moi je connais celui qui boit plus en soirée que pendant l’effort !!! Celui-ci quoi qu’il en dise il a déjà un beau palmarès.
    Mais celui qui débute le Trail, je le connais pas. Il a bien payé sa cotisation ?
    Et celui qui revient en force, apparemment on va avoir a faire a lui samedi matin…

    A+ mon pote

  3. Juju dit :

    Salut les costos
    Le team est bien représenté sur de nombreuses courses, et peu importe le résultat les yeux rouges voient du pays !
    Pour ma part, après un mois d aout difficile j avais choisi de m inscrire sur la petite distance du trail des glieres (74) : 22 km avec z+ 1450m
    Un peu fatigué avant le départ je ne suis pas parti trop vite et les jambes ont finalement bien répondu pour la principale ascension (1300m sur les 11 premiers kms). J arrive donc au sommet en 3ème position et me lance dans la longue descente avec la pression du 4ème assez proche.
    Un petit manque de lucidité et je me trompe dans le parcours, perds 1’30 env et ma troisième place
    Du coup je prends un peu de risque et prends 2 pelles (ça change pas …) mais reprends la 3ème place
    Enfin la souffrance de fin de parcours liée a deux énormes ampoules sous les talons mettra fin au petit espoir que j avais de revenir sur le deuxième
    En tout cas satisfait de ce podium sur une course type montagne avec un parcours assez technique
    Un peu de repos maintenant et quelques courses locales pour finir l année
    En attendant bonne fin de prepa a tous les inscrits sur les templiers et où les COSTO vont répondre presents ! Et bon courage aux autres !

    • Ti Manu dit :

      Salut Juju,

      Respect mec, tu es fort….alors peut être que l’on se croisera sur un trail en novembre.
      En attendant on va supporter nos COSTOS sur Les Templiers, qui à n’en pas douter vont représenter le team de belle manière…
      Hasta la vista
      Ti Manu

  4. Phénix dit :

    Il faudrait bien que Pat nous raconte sa course de reprise…non?

    Sur un autre sujet je n’ai qu’une demande pour un nouveau maillot…pas de souci mais je ne relance pas de commande dans un mois. Et pour la commande STC, n’oubliez pas la prochaine est dans un bon trimestre!

  5. Toph dit :

    C’est bien les gars, vous êtes de vrais COSTOS…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green