Trail du val mont joie: une course de dingue!!

le jour J est arrivé pour ma soeur et moi de prendre le départ pour ce trail un peu fou de 50 km avec 3600 de dénivelé +. Et quand je dis fou, le mot est faible!! Bref, 6h du mat, le départ est donné et les 17 équipes ( dont 2 seulement de filles) s’élancent doucement car après 5min de course on attaque  déjà une montée de 700m de D+. Ça met en jambe, sans aucun doute, mais on reste sereine sachant qu’on doit atteindre la première barre horaire qui est a 15km en moins de 3h! Cela nous semble tout a fait réalisable donc pas d’inquiétude mais marcher n’est courir et comme dit Bourvil: » on va aller beaucoup moins vite maintenant »… Le temps tourne, déjà 2h30 de course et toujours pas atteint le point fatidique! Le doute s’installe mais on reste confiante et enfin on y arrive en 2h45, soulagées de pouvoir continuer notre aventure mais un peu inquiète ( me concernant) car premier coup de mou pour moi: plus de jambe. Je me ravitaille comme il faut et nous repartons car la route est longue et le plus dur reste a faire . On se motive  pour attaquer la prochaine ascension  avec toujours l.impossibilite de courir: trop raide et avec comme objectif d’atteindre le col de la cible (2370 m d’altitude) en assez bonne forme car paraît-il qu’après c’est plus roulant et plus facile! On se rendra vite compte  que ce n’est pas du tout le cas….

le col atteint, j’attends ma coco qui a un peu plus de mal mais elle avance toujours a son rythme , motivée et confiante. Une fois en haut,on récupère et on en profite pour faire quelques photos. C’est tellement beau, on a l.impression de tout dominer, c’est incroyable  cette vue qui s’offre à nous!

maintenant il faut repartir pour atteindre la 2eme barrière     horaire avant 13h au Signal. On a 3h devant nous, pas de problème on a le temps. On reprend notre course de dingue, par une descente, et on peut enfin courir, quel bonheur! Mais les sentiers sont tellement escarpes et étroits impossible difficile de courir franchement. On rattaque une montée, traverse plusieurs névés, rejoint une équipe mixte et on continue tranquillement tous les 4. On aperçoit enfin au loin  le fameux Signal avec une jolie descente en perspective. On peut de nouveau courir avec grand plaisir malgré les cuisses qui se font sentir, on traverse encore des névés avec de belles glissades sur les fesses( ça rafraîchit) et on arrive au ravito du SIgnal avec plus d’une heure d’avance sur la barrière horaire! La , on se dit c’est bon, on va finir même s’il nous reste encore 20 km a faire et qu’on en a fait 30 en 6h!!! Pas très encourageant mais on se remotive car il faut absolument aller jusqu’au bout. On s’attaque donc a une nouvelle montée pour atteindre l’aiguille Croche qui culmine a 2500 m. 700 m de dénivelé + a se taper une fois de plus, bagatelle!  ( lol)! Bref, quand t’es fort t’es fort, dixit le coach… On grimpe tranquillement et on arrive sur un faux plat ou un ravito est installé, croyant qu’on était en haut mais mauvaise surprise, l’ascension n’est pas finie… La je regarde Coco et je lui dis: » tu as vu, faut encore monter tout la haut! J’en peux plus, j’en ai ras le bol. » La je pense que toute seule j’aurais abandonne mais super Coco me redonne du courage et on repart, en espérant que ce soit la dernière grosse montée! À ce moment la, on se rend compte qu’être 2 dans une telle aventure est un réel atout aussi bien pour le moral que pour le mental.

Le fameux sommet enfin atteint, on respire et on admire la vue magnifique avant d’attaquer les crêtes, prudemment, car a notre gauche, c’est le grand vide! Pour ceux qui ont le vertige, mieux vaut s’abstenir!

Neige, petits sentiers, descentes, montées, on déroule a notre rythme ( les jambes sont de plus en plus lourdes et douloureuses) jusqu’à la Tete Combe avant d’entamer la descente finale sachant qu’il nous reste quand même 10km a faire et qu’on en est déjà a presque 9h de course!!!

cette descente tant attendue fut en fait un véritable calvaire. Mes cuisses me font tellement mal que je ne peux même pas courir et pour couronner le tout, les sentiers ressemblent a des ornières pas plus larges que 20 cm et descendent a pic! Que du bonheur!!! Bref , une descente interminable, douloureuse à tel point qu’on en regrette les montées, c’est pour dire!

Arrivees a Colombaz, des secouristes nous proposent de l’eau et la, je craque… Je suis au bout de mes forces et me demande comment je vais faire les 6km restants! Voyant mon état d’épuisement, ils me donnent de l’arnica et me font faire des étirements! Des randonneurs nous encouragent et on reprend notre course, par la force des choses car si près du but, impensable d’abandonner!

Coco est devant, ça a l’air d’aller, elle arrive même a courir. Je la suis, a mon rythme ou plus exactement en mettant un pied devant devant l’autre, machinalement, sans savoir vraiment comment. Les derniers kms nous parurent interminables et la descente atroce. Heureusement nous fumes soutenus par Steve qui nous avaient rejoint pour les 2 derniers km et on a finit en courant pour atteindre enfin l’arrivée au bout de 10h30 de course!!!!

Pour résumer, car je dois commencer à vous saouler , c’était un truc de malade mais une super belle course avec des paysages magnifiques, des gens très sympas tout au long du parcours et une fabuleuse expérience personnelle que j’ai pu partager avec ma super Coco!

Apres tout ça, y’a t’il des amateurs pour l année prochaine???

bises a tous

Lydie

Vous aimerez aussi...

12 réponses

  1. Ti Manu dit :

    OUAHHH !!!!

    Respect les filles, effectivement cela doit être magnifique…cela change de nos petits trails de quartier hein Lydie ???!!! Vraiment un beau récit, comme si on y était…(tu m’as mis la pression, hihihi j-15 pour xa et moi)…mais quelle satisfaction tu as du ressentir en allant au bout de toi même, et en plus avec Coco, des larmes pleins les yeux à l’arrivée je suppose….un grand BRAVO à vous 2. Gros bisous et félicitations…Quand t’es fort, t’es fort….bonne récup….a bientôt pour de nouvelles aventures….
    Hasta la vista
    Ti Manu

  2. laurentB dit :

    Eh Ben! Suis épaté, on cumul après le relais Utco , on ne fait pas semblant les furious girls……….Bravo et bonne récup.

  3. Xav dit :

    Extra les miss, tu m’as mis le poil tout dru sur les bras, j’avais l’impression de voire le parcours!!!
    J’adore ça quand on se bat contre le temps et contre sa tête.
    Trop fort les filles. BRAVO! BRAVO! BRAVO!
    EH! la montagne, ça vous gagne…HI,HI,HI
    A nous maintenant, un mon Titi…
    Xav

  4. L'homéopathe dit :

    J’ai l’impression que les rôles sont inversés.Les filles font des performances de dingue et nous les mecs on a les larmes aux yeux et la chair de poule en lisant leur aventure en se disant OUAHH RESPECT !!!

    Et après tout, c’est peut-être ça la force du Team…

    En tout cas bravo à vous, bonne récup, et merci pour votre récit car ça donne vraiment envie de vivre ça. Pourquoi pas organiser une course comme ça en groupe (un peu dans le même esprit que l’Oxyrace) ?

    Bonne course aux Costos qui vont également aller faire un peu de montagne (Juju, Manu, Xav) et on attend vos récits avec impatience.

    A+

  5. la lapine dit :

    bravo les filles !! belle performance !! et belle aventure !!

  6. Pat Z dit :

    Bravo les filles, super course, ça donne envie de vivre des moments comme cela quand on vous lit…pleins d’émotions waouh !!! félicitations. Comme dit olivier, c’est ça l’esprit du team !!!

  7. Jess dit :

    Et ben et ben, là je suis épatée… Bravo les filles, vous avez assuré !
    très beau récit Lydie avec beaucoup d’émotion a ta lecture.
    Bises a vous

  8. Cécile dit :

    Waouh! ma Lydie, j’étais avec toi en lecture et surtout dans ma tête, et là, j’en suis presque essoufflée lol! quelle aventure mais surtout quel courage, quelle performance…j’aurais aimé être là à l’arrivée, pour partager votre émotion et TE féliciter. Elle est balaise ma cops!Respect.

  9. Laurent T dit :

    Bravo les frangines, je suis fier de vous ! Ca met en appétit pour la CCC !

  10. Toph dit :

    Good job les filles, vous avez démontrez que vous avez un mental de tueuse…

  11. Fabulons Fab dit :

    Un grand bravo à vous les girls, tant pour la course que pour le récit hyper passionnant !
    Un seul mot : respect
    Bonne récupération pour de prochaines aventures.

    Fab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Question   Razz  Sad   Evil  Exclaim  Smile  Redface  Biggrin  Surprised  Eek   Confused   Cool  LOL   Mad   Twisted  Rolleyes   Wink  Idea  Arrow  Neutral  Cry   Mr. Green